{ Accolade Lapidaire }

Création d’une œuvre d’art intégrée au sol de la Place de la République de L’Arbresle. Une création réalisée dans le cadre du programme « Les Murmures du Temps ».

  • Création : Stefan Shankland
  • Mise en œuvre avec : Chanavat Paysage, GRAINES DE BÉTON par EFCAT sols béton, l’Atelier / Marbre d’ici
    Avec l’assistance des services techniques de la mairie de L’Arbresle, la participation de l’association Lieux Communs Production et la complicité des membres de l’association des Amis du Vieil Arbresle.
  • Commanditaire : Communauté de Communes de L’Arbresle dans le cadre du parcours artistique et culturel «Les Murmures du Temps»
  • Livraison : 2024

{ Accolade Lapidaire } est une sculpture horizontale intégrée à la place de la République de L’Arbresle. L’œuvre est composée de figures inspirées par des motifs architecturaux datant du Moyen Âge au XXème siècle, prélevés dans le patrimoine ordinaire et extraordinaire de L’Arbresle. Les sept figures incrustées dans le sol de la place de la République sont réalisées en béton recyclé teinté dans la masse. Quatre tonnes de déchets inertes (des rebuts de carrières d’extraction de pierre dorée et des gravats de béton récupérés auprès d’entreprises de démolition) ont été concassées et tamisées pour devenir les « matières premières secondaires » de cette nouvelle œuvre. Les gisements naturels en présence dans les couches géologiques du territoire, transformés par l’activité humaine en matériaux de construction, puis en déchets du BTP, puis en œuvre d’art, nous renvoient à l’histoire complexe des interactions qui existent depuis des millénaires entre l’homme et le monde minéral. Par ses formes { Accolade Lapidaire } relie la Place de la République à près de mille ans d’histoire architecturale à L’Arbresle. Par sa matérialité l’œuvre nous reconnecte aux ères géologiques successives qui ont façonné ce territoire depuis des millions d’années. { Accolade Lapidaire } réunit ainsi le patrimoine architectural et le patrimoine naturel, fait coexister déchets et art, leur donne une place et une forme dans l’espace public à L’Arbresle.

La visite du Vieil Arbresle proposée par Daniel Broutier (Amis du Vieil Arbresle) et Stefan Shankland permet de tisser des liens concrets entre l’œuvre d’art en chantier place de la République et les différents motifs architecturaux emblématique du patrimoine de L’Arbresle. La visite proposée par le géologue Bruno Rousselle et l’artiste Stefan Shankland permet de découvrir un site habituellement interdit au public : la carrière de Belmont-d’Azergues. Cette visite géologique et industrielle est en lien avec l’œuvre {Accolade Lapidaire}. À plus d’un titre, cette carrière a inspiré l’artiste Stefan Shankland. Cette visite sera l’occasion de faire le lien entre patrimoine géologique, activité industrielle et création contemporaine.